Monday, November 21, 2005

ko samet, ou comment je me suis ramasser a partager mon lit avec une magnifique thailandaise

[a la joie de tous mais pas des anglophones, voici ma première mise à jours en français. svp ignorer les fautes!]

donc. ce matin, départ pour ko samet, une île thai a 3.5h de bangkok qui est supposée avoir la plus belle eau de la region. je me prépare, fait mes valises et puis l'hollandais avec qui je part m'annonce, comme ça, au dessus de mes oeufs brouillés que deux thaïlandaises qui a rencontré hier soir dans un bar vont nous accompagner dans notre voyage. super! il essaye de me convaincre qu'elles ne sont pas des putes (il a du constater mon expression faciale a l'annonce de la nouvelle) a quoi je réplique, "oui, oui, c'est ça".

on fini par partir (et à ce point là j'essaye de trouver une façon de m'en sortir mais je n'arrive pas à en trouver une bonne, donc j'abandonne et je les suis, car je veux quand même voir l'île). on saute dans un taxi, on achette le billet d'autobus et 15 minutes plus tard, on est en route. il n'y a que 10 personnes dans l'autobus donc on s'instale confortablement. ce qui veut dire: thai #1: elle baisse sont siège et dors. moi: je prend deux sièges, j'écoute de la musique et je regarde "man appart" (je ne peux pas l'écouter, c'est traduit en thai). l'hollandais et la thai #2: ils s'enlassent et puis s'embrassent et puis dorment, mais peut-être pas dans cet ordre la. donc, ça deviens bien évident que ce n'est pas avec lui que je vais partager ma chambre! ça change la dynamique et puis je me sens un peu coincée. et je suis déçue de lui aussi, qui a tombé pour une thai comme tous les autres cons ici. bravo champion! très original.

on embarque dans le traversier, la mer est belle mais mouvementée donc on se fait arroser. ont entre dans un "taxi" (un pickup remplis à rabord de gens) et ont prend le chemin de ao cho, l'endoit où les bungallow sont supposé être très abordable. et bien, le moins cher que je trouve coûte 200B ($5 usd, divise par 40 - la chambre la plus cher est à 3800B) mais c'est une chambre bien pire que ce que j'avais gratos à sihanoukville au cambodge. donc... les filles décide de prendre des bungallows à 500B la nuit, et puis pour une raison que je ne sais pas, on accepte. on négocie un deal de l'enfer pour les chambres mais le staff changent d'idée. je marche la plage mais tout est plein. merde!

mais la plage! elle est petite, jolie, très mince sinon innexistante par bout. mais il y a plein de bars cool et au bout il y a des bungallows a faire rêver. les plus beau que j'ai vu a date, excluant les pamplets de fiji et etc. donc, l'endroit est bien, l'eau est belle (il y a des vagues ici, donc pas l'effet picine des cartes postales, ce qui rend la couleur difficile a juger) mais ca coûte cher. je vais donc passer demain matin à essayer de mon trouver un bijou pas cher... ce qui risque d'être impossible.

bon, pour retourner au punch de l'histoire: les deux thai. la première, celle qui a amouraché l'hollandais, n'est pas très belle. j'ai même eu des doutes sur son sexe (quoi, y'en a partout ici!) mais je pense être un peu parano. mais la deuxième est incroyablement jolie et gentille (et originalement bizarre, elle s'est fait poser des dents de vampire. mais je sais pas pourquoi, ça lui va). desfois je ne comprend pas les gars.

donc. on a trouvé deux chambres mais j'ai bien du lui demander avec qui il allait partager sa chambre. 10 minutes plus tard on me confirme que je vais partager mon lit avec la magnifique thaïlandaise. ce n'était pas prévu. c'est un peu bizarre.

je dois être la seule farang (étranger/ère en thai) dans ce pays a partager mon lit avec une thai et de seulement dormir.

il y a une première fois à tout, comme on dit...

0 Comments:

Post a Comment

Note: only a member of this blog may post a comment.

<< Home